Sir Samuel Leonard Tilley

Sir Samuel Leonard Tilley (HM2ML2)

Location:
Buy flags at Flagstore.com!

N 45° 15.418', W 66° 5.432'

  • 0 likes
  • 0 check ins
  • 0 favorites
  • 7 views
Inscription

Father of Confederation / Père de la Confédération




Il est prévu que la prochaine réunion concernant le chemin de fer se tiendrait après une conférence à Charlottetown sur l'union des Maritimes. Vu l'arrivée de John A. Macdonald et des délégations du Haut-Canada (Ontario) et du Bas-Canada (Québec), les chemins de fer sont ignorés. L'union de toutes les colonies est le sujet de discussion à ce moment et plus tard lors de la Conférence de Québec. Tilley appuie l'union des colonies, mais les électeurs du Nouveau-Brunswick ne sont pas du même avis. Aux élections de 1865, Tilley et son parti sont défaits.
En 1866, le Nouveau-Brunswick craint les fenians, partisans de l'indépendance de l'Irlande, basés aux États-Unis. Pour manifester contre l'Angleterre, des fenians du Maine menacent d'attaquer le Nouveau-Brunswick, une colonie britannique. Lorsque les fenians envahissent l'île Indian à l'embouchure de la rivière St. Croix, les résidents du Nouveau-Brunswick veulent la protection d'une défense nationale. Leur appui permet l'élection du parti proconfédération de Tilley.
Tilley se joint à la délégation qui présente une proposition au parlement britannique pour la création du Dominion du Canada. Après l'adoption de la proposition, la reine Victoria confire à Samuel Leonard Tillev, ainsi qu'à John A. Macdonald du Haut-Canada et à George Étienne Cartier du Bas-Canada, le titre de chevalier. Le Nouveau-Brunswick s'unit à la Confédération.
Au gouvernement fédéral du Canada, on se rappelle de sir Leonard Tilley comme du ministre des Finances qui a mis en place la célèbre Politique nationale. Elle protégeait l'industrie canadienne et les emplois au Canada en établissant des tarifs douaniers sur des marchandises étrangères concurrentielles.
Lorsqu'il n'occupe pas de fonction politique, sir Leonard Tilley est nommé deux fois lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick, un poste non politique. En mauvaise santé, il retourne chez lui au Nouveau-Brunswick en 1885. À sa mort en 1896, on lui rend hommage pour son service public. Il aura façonné la nouvelle province, le Nouveau-Brunswick, et le nouveau pays, le Canada.
Details
HM NumberHM2ML2
Tags
Placed ByJ.D. Irving, Limited
Marker ConditionNo reports yet
Date Added Sunday, November 3rd, 2019 at 1:01pm PST -08:00
Pictures
Sorry, but we don't have a picture of this historical marker yet. If you have a picture, please share it with us. It's simple to do. 1) Become a member. 2) Adopt this historical marker listing. 3) Upload the picture.
Locationbig map
UTM (WGS84 Datum)19T E 728282 N 5015615
Decimal Degrees45.25696667, -66.09053333
Degrees and Decimal MinutesN 45° 15.418', W 66° 5.432'
Degrees, Minutes and Seconds45° 15' 25.08" N, 66° 5' 25.92" W
Driving DirectionsGoogle Maps
Which side of the road?Marker is on the right when traveling West
Closest Postal AddressAt or near , ,
Alternative Maps Google Maps, MapQuest, Bing Maps, Yahoo Maps, MSR Maps, OpenCycleMap, MyTopo Maps, OpenStreetMap

Is this marker missing? Are the coordinates wrong? Do you have additional information that you would like to share with us? If so, check in.

Check Ins  check in   |    all

Have you seen this marker? If so, check in and tell us about it.

Comments 0 comments

Maintenance Issues
  1. What country is the marker located in?
  2. Is this marker part of a series?
  3. What historical period does the marker represent?
  4. What historical place does the marker represent?
  5. What type of marker is it?
  6. What class is the marker?
  7. What style is the marker?
  8. Does the marker have a number?
  9. What year was the marker erected?
  10. This marker needs at least one picture.
  11. Can this marker be seen from the road?
  12. Is the marker in the median?